Réalisée pour le magazine FFSNW Infos Clubs paru en mars 2020.

Interview : Jean-Marie NEDEAU

Président du Club Nautique Risle Seine de Toutainville

Quelle est l’histoire de votre club ?

Le Club Nautique de Toutainville vient de fêter ses 40 ans. Ce club associatif est né en 1979 lorsque la carrière utilisée pour le remblais de l’autoroute A13 a cessé d’être exploitée et a laissé place à un magnifque plan d’eau de 30 hectares. Celui-ci a très vite été investi par les adeptes de la planche à voile, très en vogue dans les années 80, mais aussi par quelques pratiquants du ski nautique. Guy LEPRINCE poussera le club a s’a lié dès 1980. Il ne cessera pas de l’être depuis cette date. Le club s’est développé doucement, mais a connu un réel essor depuis le début des années 2000 sous l’impulsion de son nouveau président Jean-Marie Nédeau, qui prendra également la présidence de la Ligue en 2010. Le club nautique de Toutainville présente un cadre particulièrement accueillant et d’exceptionnelles installations. Il dispose d’un téléski 2.0 depuis l’année dernière. Il est sans conteste le club phare de la Normandie et l’un des clubs leaders de notre Fédération en matière d’initiation et de perfectionnement. Ses actions sont multiples, tant à l’attention des enfants, des scolaires que des personnes en situation de handicap. Depuis quatre ans, il s’est lancé dans l’organisation de grands événements sportifs et y réussit remarquablement bien, en apportant en particulier une dimension festive et attractive rarement vu jusqu’alors. Après les Championnats de wakeboard bateau en 2017, une coupe d’Europe de wakeboard bateau en 2018 et les Interligues de ski nautique 2019, le Club Nautique de Toutainville va organiser les Championnats d’Europe de wakeboard bateau du 3 au 8 aout de cette année. Un challenge exceptionnel que les bénévoles du club s’apprête à relever comme ils savent le faire. Ce sera une très belle organisation et sans aucun doute, la grande fête du wakeboard !

 

Quelle est votre relation avec la FFSNW ?

Le club a renouvelé son affiliation au début du mois de février. Il fête cette année ses 40 ans de délité à la FFSNW. Le club nautique est très impliqué dans la vie fédérale régionale et nationale. Sa situation géographique idéale au cœur de la Normandie, son accès aisé (un accès direct sur l’A13 à 500 m vient d’ouvrir), ses infrastructures et les capacités d’hébergement lui permettent d’être un lieu de stages et d’événements juste idéal. L’équipe de France de wakeboard emmenée par Daniel DUQUESNOY viendra y faire un stage en juillet. Le club nautique de Toutainville est un club à la base de la pyramide fédérale. Sans doute l’un des plus actifs dans le domaine du babyski, de l’accueil des groupes et des stages à l’attention des jeunes enfants. Bon nombre de ces jeunes adhérents ont grandi et sont aujourd’hui des skieurs avertis, pratiquant à bon voire très bon niveau dans des clubs du sud, plus experts en matière de coaching.

 

 

Quelles ambitions portez-vous pour votre club ?

Notre objectif est de continuer de préserver la dynamique et la bonne ambiance qui animent notre club. Nous sommes un club associatif, de loisir nautique familial et amical. Nous nous revendiquons ainsi et souhaitons continuer de l’être. C’est notre marque et notre force. Elle est indélébile. Nos adhérents et nos visiteurs ne s’y trompent pas et plébiscitent l’atmosphère de notre club. Notre ambition est de continuer de nous faire plaisir en tant que bénévoles, et de partager notre passion avec tous. Nous n’avons pas de doute que tant que cette dynamique perdurera, notre club continuera d’attirer et de progresser. Les jeunes demeurent la grande priorité du club, nous souhaitons développer la pratique câble grâce à notre nouvelle installation et celle du ski à l’attention des personnes en situation de handicap (nous allons nous équiper des matériels appropriés).

 

 

Quel conseil donneriez-vous aux autres clubs et structures qui souhaitent se développer ?

Pas question de se poser en donneur de leçons. Ensuite, les conditions de chaque club sont tellement différentes qu’il est difficile de donner des conseils qui feront recette en tout lieu. Pour notre part, notre vision et projet de club sont simples et clairs. Nous sommes une association sportive, loi 1901 et l’aspect désintéressé de notre approche prime avant tout. Le club avant tout le reste.

Le point de départ est sans aucun doute l’équipe d’animation du club. Le rôle du leader du club – son président… – est à ce titre capital. Il est le premier de cordée. A lui de donner le tempo, d’inspirer l’envie et l’état d’esprit. Tout part de là ! Une équipe motivée et passionnée. Le club nautique de Toutainville peut compter sur une trentaine de bénévoles, jeunes et moins jeunes, toujours prêts à s’investir. C’est peu fréquent de nos jours et mérite d’être souligné. Ce n’est pas «une chance», c’est le fruit d’un résultat. Il n’est pas rare que des jeunes nous demandent à faire partie de l’équipe d’encadrement.

En n, bien sûr, il faut des moyens. Cela ne vient pas tout de suite, à moins de disposer d’un gentil mécène. Cela n’a pas été et n’est pas notre cas. Le club a commencé très modestement. Il y a 10 ans à peine, notre bateau était encore un Fletcher équipé d’un 110 cv. Mais cela ne nous empêchait pas d’animer des sessions de ski ou des stages complets et dans une ambiance extraordinaire. Nous sommes allés chercher des moyens auprès des institutionnels, faire la chasse aux sponsors (du boulanger à la PME locale). C’est beaucoup de travail pendant l’intersaison. De nombreux dossiers à compléter. Mais cela finit par «payer». Les moyens arrivent. La confiance s’instaure. Aujourd’hui, notre club est connu et reconnu du département de l’Eure et de la Région Normandie. La commune de Toutainville est derrière le club (il a reçu la médaille de la ville au début de cette année !). Leurs soutiens sont indéfectibles et conséquents. Sans eux, notre club ne serait pas là où il en est. Pour finir, je n’aurai qu’un conseil, il fera toute la différence : GARDEZ LE SOURIRE 😉

 

 

Quelle est votre vision pour le futur du ski nautique et du wake français ?

Club associatif, résolument de loisirs, notre vision du ski nautique et du wake est associée à cette démarche. La pratique sportive du ski nautique n’est pas très porteuse. Le nombre de skieurs ou riders réguliers est en baisse, c’est une réalité. Notre société évolue dans le sens du plaisir facile, sans contrainte, sans effort, et du sensationnel, Il faut suivre ce mouvement. Nous tentons de le faire. En fait, notre principe est simple : nous proposons à tout un chacun de prendre du plaisir en venant pique-niquer au bord de l’eau, faire une ballade en canoë ou jouer au baby-foot dans notre petit club house (c’est gratuit héhé). Une fois sur place… nous leur offrons une activité sensationnelle et nous les mettons sur des skis ou sur un wake. Et l’histoire commence. Cela marche plutôt bien.

Chaque année, nous sommes ainsi heureux de voir de nouveaux visiteurs découvrir nos disciplines. Le nombre des pratiquants occasionnels des journées festives, familiales, scolaires, associatives, professionnelles – les gendarmes et les pompiers viennent chaque année pour une journée de Team Building – est en progression. Certains reviennent et deviennent membres du club. Nous orientons le développement de notre club dans cette perspective. Chaque année, nous rendons nos infrastructures plus accueillantes et plus confortables (plus sécurisées aussi). Nous proposons de nouvelles activités, renouvelons nos matériels et organisons de beaux événements. Il faut des nouveautés et nous en offrons. Les Euros de Wakeboard qui se dérouleront début août seront un beau moment de promotion de notre sport. Les attractions périphériques seront nombreuses.

 

Quelles idées pourraient être développées ?

Comme mentionné précédemment, il est important de multiplier les activités au sein de nos clubs. La pratique du paddle en parallèle au ski est une solution simple et facile de compléter la prestation offerte à un groupe. Il y en a d’autres. Nos événements sportifs, nos compétitions doivent devenir des fêtes nautiques, et ne pas se limiter uniquement qu’au ski ou au wake.