+33 (0)1 53 20 19 19 : lundi - vendredi, 10h30 - 13h00 / 15h30 - 17h30 (17h vendredi)
ffsnw@ffsnw.fr

Wakeboard Câble




Le Téléski-Nautique ou le Câble : Présentation

#SkiNautique #Wakeboard #Wakeskate #Barefoot #Racing #PassionGlisse

Un téléski nautique est une installation permettant la pratique du wakeboard et du ski nautique sur un plan d’eau. La traction est assurée par un moteur électrique entraînant un câble de 600 à 1200 m de long, sur lequel sont montés entre 6 à 10 « accrocheurs » permettant de saisir les cordes des skieurs. Il s’apparente au dispositif utilisé pour les téléskis alpins : entre 6 et 10 pratiquants peuvent ainsi évoluer simultanément sur le parcours. Le câble de circulation est soutenu par 4 à 6 pylônes à une dizaine de mètres au-dessus du niveau de l’eau et sa vitesse est réglable entre 0 et 50km/h.

La pratique du ski nautique ou du wakeboard en téléski est plus abordable qu’en bateau et également plus douce pour le corps. La plupart des structures proposent des forfaits saison permettant de pratiquer en illimité toute l’année (de mars à novembre) pour une somme comprise entre 400 et 700€. La souscription d’une Licence Module de la FFSNW couvrira la pratique des riders évoluant sur les tremplins et sliders du wakepark.

Inventé dans les années 1960, le téléski nautique est aujourd’hui en grand développement, notamment grâce à l’arrivée du téléski bi-poulie (2 pylônes), peu cher et très pratique pour les débutants, et grâce également aux modules (obstacles) : tremplins et rampes de slide. On parle même désormais de « wakepark », comme les skateparks en ville et les snowparks en station de sports d’hiver, le téléski nautique est devenu une véritable aire de jeux pour les amateurs de freestyle. Les figures aériennes des riders professionnels sont très spectaculaires : c’est une discipline visuellement attractive qui fait de plus en plus d’adeptes depuis les années 2000.

C’est une évolution libre, dite « freeride ». Le passage noté est réalisé entre deux bouées ou modules marquant le départ et la fin du parcours.

Les compétiteurs sont évalués sur 2 critères (chacun comptant pour 50% de la note) et reçoivent une note sur 100 :

1 La performance technique (50% de la note)

Niveau technique et variété des figures exécutées : c’est ce que le rider a fait. Les juges recherchent un run complet, incluant toutes les familles de tricks dans une séquence fluide et créative. Les juges chercheront la perfection technique dans chaque trick en se demandant si la figure est réalisée en toute sécurité et proprement.

2 Impression (50% de la note)

Hauteur du trick, contrôle, style, amplitude et propreté : c’est la façon dont le rider le fait. Le juge évalue l’impression générale donnée par le run et le degré d’aisance avec lequel chaque trick est réalisé.

Pour faire simple : ridez aussi fort que possible tout en restant en contrôle avec du style, de l’aisance et la propreté. Terminer son run est aussi important : chaque trick compte, même le dernier. Si vous tombez en milieu de run après une première excellente moitié, les points de performance technique ne pourront pas atteindre le maximum, et ceux de l’impression générale encore moins.

La compétition

#SkiNautique #Wakeboard #Wakeskate #Barefoot #Racing #PassionGlisse

Règlementation

#SkiNautique #Wakeboard #Wakeskate #Barefoot #Racing #PassionGlisse

Pour consulter les règlements du Wakeboard & du Wakeskate Câble