Guide : "Qu'est-ce qu'un club ?"

L’objectif de ce « guide » est de montrer ce qu’est un club :

  • comment il se compose,
  • de quels moyens il dispose
  • quelles sont les activités qu’il propose.

Si un club implique des responsabilités, il n’est parfois pas si compliqué de fonctionner efficacement si les bons outils et réflexes sont utilisés.

1 . Une association à but non lucratif

Il s’agit du statut juridique du club qui encadre son fonctionnement, pour développer un sport et permettre à des pratiquants de progresser dans leur passion.

L’association implique que la gestion de l’activité soit désintéressée et que l’ensemble des ressources soit investi dans le projet sportif.

Idée reçue

Le club ne peut pas faire de bénéfices : FAUX !

Ce statut n’empêche cependant pas de proposer des prestations payantes et de faire des bénéfices, au contraire. Toutes les ressources générées permettront de développer l’activité, d’acquérir du matériel, de rémunérer des encadrants…

L’association est également éligible à certains dispositifs de soutien : subventions publiques et dispositifs fédéraux.

En définitive, l’association est une entreprise à part entière dans le sens d’entreprendre.

La Fédération vous accompagne

Vous souhaitez constituer votre club ou rénover vos statuts ? un modèle est disponible sur le site fédéral.

2 . Une équipe de dirigeants

C’est la tête pensante du club, a minima constituée du bureau (Président, Trésorier et Secrétaire), l’équipe dirigeante peut être étendue en fonction des besoins. Ce sont les personnes qui conçoivent, organisent et proposent… les activités du club. Ils se chargent de la gestion administrative, de la trésorerie ainsi que la représentation du club auprès des institutions (Mairie, Département, VNF, CDOS…).

SI l’activité est en grande partie saisonnière, les dirigeants échangent tout au long de l’année, par exemple pour, des réunions d’Assemblée Générale, de bilan / préparation de saison, de rédaction de dossiers mais aussi de représentation dans le cadre des évènements avec des partenaires locaux.

Idée reçue

L’action des dirigeants se limite à la mise en œuvre de la pratique en saison : FAUX !

Profil d’un-e dirigeant-e : personnes passionnées ayant des capacités en matière de gestion associative : montage de dossiers, comptabilité, tenue de réunion, gestion de projets…

Idée reçue

Un-e dirigeant-e est systématiquement un-e retraité-e : FAUX !

La Fédération vous accompagne

Vous rencontrez des difficultés ? Sur demande, les services fédéraux vous orientent et vous conseillent dans l’organisation de vos réunions, la résolution de problématiques et la formation.

3 . Une équipe d’encadrants

Les encadrants sont ceux qui animent le club au quotidien et sont sur le terrain en relation directe avec les pratiquants. Ils peuvent être bénévoles ou professionnels.

Si l’activité principale des encadrants réside dans l’enseignement d’une ou plusieurs disciplines de la FFSNW, l’évolution des pratiques, les besoins des pratiquants et ceux du club entrainent une diversification des compétences des encadrants

Idée reçue

Un-e bon-ne pratiquant-e est un-e bon-ne encadrant-e : FAUX !

Ils sont la vitrine du club, il est donc primordial qu’ils soient bien formés et informés pour encadrer dans les meilleures conditions.

Profil d’un encadrant : diplômé fédéral ou professionnel et dynamique, ils sont capables d’encadrer en toute sécurité

La Fédération vous accompagne

Vous souhaitez vous former ? Les filières de formations fédérales et professionnelles sont construites au plus proche de vos besoins.

4 . Les adhérents

Ils composent le club dont le projet et les activités leur sont destinés.

L’acte d’adhésion se traduit par le paiement d’une cotisation au montant correspondant aux services offerts par le club. L’adhésion permet également à son titulaire de participer à la vie de l’association (Assemblée Générale notamment).

Idée reçue

L’adhérent-e propriétaire de son matériel n’a pas besoin des services de son club : FAUX !

Pour le club, les adhésions souscrites chaque année constituent des revenus fixes annuels, d’où l’importance de fidéliser ses adhérents.

La Fédération vous accompagne

Vous avec besoin de valoriser votre adhésion ? La licence et les animations de la FFSNW sont attrayantes pour vos adhérents grâce à l’accès à ses services adaptés.

Un club FFSNW, c’est aussi la mise en œuvre de moyens

5 . Des outils de gestion du quotidien d’un club

La mise en place d’outil de gestion (planning, logiciel comptable, site internet, adresse mail…) vise à faciliter le fonctionnement de la structure.

L’utilisation d’outils permet à l’équipe dirigeante d’éviter les erreurs, de travailler et communiquer plus efficacement.

Idée reçue

La gestion d’un club est lourde et chronophage : FAUX !

La Fédération vous accompagne

Vous avez besoin d’outils ? La Fédération vous propose ou vous oriente vers des solutions adaptées.

6 . Un parc de matériel

Le club n’a pas besoin de détenir du matériel extrêmement coûteux pour fonctionner.

Pour un club « bateau », l’utilisation d’un bateau de ski nautique dernier cri n’est pas forcément indispensable, notamment pour la pratique du plus grand nombre. Une coque open légère de 4 à 6m avec un moteur adapté permet la pratique de 90% des pratiquants.

Idée reçue

L’équipement nécessaire à la pratique du plus grand nombre est cher et inaccessible : FAUX !

Le club dispose de supports de glisse mis à disposition et adaptés au public accueilli.

Un lot d’EPI (équipement de protection individuelle) constitué de gilets de flottaison de plusieurs tailles adaptées à toutes et tous est nécessaire. Un club « câble » doit également permettre la mise à disposition de casques.

Le matériel doit faire l’objet d’un registre de suivi qui répertorie l’ensemble des actions liées à son entretien. Un matériel entretenu est un matériel durable qui donne une bonne image du club.

La Fédération vous accompagne

Vous recherchez du matériel ? Les partenaires de la Fédération offrent leurs produits au meilleur prix.

7 . Un projet sportif de développement

Le projet c’est la raison d’être, l’identité du club dans son environnement.

Rédigé par les dirigeants, accessible, adapté au contexte local, aux capacités d’action du club et aux publics ciblés, chaque adhérent doit en avoir connaissance.

Idée reçue

L’équipement nécessaire à la pratique du plus grand nombre est cher et inaccessible : FAUX !

Un projet de développement développe généralement les axes suivants :

  • Evènements

Ils constituent la vie du club et en rythment les saisons.

Le club peut organiser des évènements compétitifs, de découverte et/ou festifs.

La Fédération propose des modèles d’évènements déclinables et finançables.

  • Publics cibles

Dans l’esprit de la pratique du plus grand nombre, les clubs sont encouragés à s’adresser au public le plus large possible.

Sans qu’il puisse exclure quiconque, le club peut avoir un attrait pour le développement de la pratique de tel ou tel public (jeunes, para, femmes…).

  • Communication

Clé du bon fonctionnement du club, la communication permet d’informer les adhérents de son l’activité : c’est un outil de promotion au service du développement de ses activités.

  • Formation

Que ce soit sur le terrain ou derrière le bureau, la Fédération et les partenaires locaux proposent un certain nombre de formations à destination des différents acteurs de terrain : secourisme, administration ou gestion d’association etc.

La Fédération vous accompagne

Vous voulez rédiger et alimenter votre projet sportif de développement ? Les dispositifs, actions et services de la Fédération ainsi que le projet fédéral sont les ressources pour construire votre projet.

8 . Un calendrier annuel des activités

Déclinable sous forme de brochures, de page internet, le programme des activités du club est indispensable pour faire connaitre son activité.

Disponible en début de saison, il permet de favoriser la participation des pratiquants sur chaque activité.

En plus de l’activité quotidienne de pratique ouverte au plus grand nombre, il est important de jalonner la saison de plusieurs rendez-vous afin de rythmer la vie du club.

Idée reçue

L’activité quotidienne et régulière suffit : FAUX !

Par exemples :

  • Des créneaux réguliers de perfectionnement destinés aux plus jeunes et aussi à tout adhérent qui souhaiterait bénéficier des conseils de l’encadrant du club
  • Des compétitions fédérales au format simplifié, accessibles à toutes et tous et d’organisation simple
  • Des journées d’initiation, ouvertes à tous ou ciblées sur un public particulier
  • Des repas ou regroupements conviviaux voire festifs

Le maintien du lien hors saison est un enjeu. Convier les adhérents à une journée thématique (sport, loisir, culture…) peut permettre de garder le contact et de créer du lien.

Idée reçue

Organiser des activités est compliqué : FAUX !

La Fédération vous accompagne

Vous souhaitez organiser votre saison ? Les formats d’évènements proposés par la Fédération vous permettent de construire votre calendrier. La Fédération communique sur votre programme.

9 . Une sécurisation des activités

Cette sécurisation se situe d’abord sur le terrain :

  • Avec des encadrants diplômés

Toute personne encadrante doit être compétente et détentrice d’un diplôme validant ces compétences. (FFSNW Formation)

  • Avec du matériel adapté et entretenu

Bateau/téléski, skis/wakeboards, EPI ou encore engin tracté, ces outils doivent être entretenus afin de prévenir pannes, usures prématurées ou casses qui viendraient perturber le fonctionnement du club et impacter ses dépenses.

  • Avec une vigilance de tous les instants

Des procédures claires et sécurisées (Recommandations fédérales) ainsi qu’une surveillance permanente permet d’éviter ou de mettre fin à toute situation potentiellement dangereuse qui pourraient entrainer une responsabilité du club en cas d’accident/incident.

Idée reçue

La responsabilité d’un club est insurmontable : FAUX !

La sécurité, c’est aussi au sein du bureau :

  • Avec la souscription des bonnes garanties d’assurance

Le contrat de la Fédération couvre le club en RC. Pour tous les autres risques et notamment l’utilisation d’un bateau, de locaux, le club doit souscrire les garanties adaptées à l’usage qui en est fait avec les mentions utiles inscrites au contrat.

Les produits licences et ATP proposés par la FFSNW sont de bonnes solutions pour couvrir les pratiquants.

  • Avec une gestion raisonnable des comptes

Quel que soient les moyens du club, les comptes doivent être gérés « en bon père de famille ». Cela implique de mettre en place des processus de validation de dépenses et de dissocier l’ordonnateur du payeur.

  • Avec un processus de décisions clair et respecté

Toute décision doit être discutée ou simplement validée par le dirigeant ou le Bureau du club en fonction de sa nature.

Si une équipe dirigeante décide et non un dirigeant seul, parfois, face à des situations particulières ce principe peut ne pas être totalement respecté. C’est ici le bon sens du dirigeant qui intervient.

La Fédération vous accompagne

Vous souhaitez sécuriser votre activité ? Formations, assurance et conseils fédéraux sont à votre disposition.

Exemple de calendrier de club (non exhaustif)

 

JANVIER / FEVRIER

Première quinzaine de janvier : préparation Assemblée Générale

Rassemblement des différents documents (bilans, rapports…), rédaction des convocations, programme de la saison, préparation logistique

Deuxième quinzaine de janvier : Assemblée Générale

 

MARS

Fin mars : Assemblée Générale fédérale

 

AVRIL

Courant avril : réunion de préparation de saison et préparation des installations et du matériel

Lancement du programme conçu en début d’année, rédaction des dossiers de demande de subvention (Fédération et autres), gestion des plannings, suivi d’organisation des évènements…

 

MAI

Mai (en fonction du climat et de la météo) : lancement de l’activité les week-ends

Souvent sur réservation, mais pas uniquement si l’encadrement du club permet une activité continue.

 

JUIN

Juin : monter en puissance des activités (sortie scolaire, CE et groupes divers)

Période propice à l’accueil de groupes et notamment en semaine. Public intéressant et adhérents potentiels.

 

JUILLET-AOÛT

Juillet-août : pleine saison

 

SEPTEMBRE

Septembre : à nouveau des groupes

 

OCTOBRE

Octobre : activité les week-ends principalement

Fin-octobre, début novembre : hivernage et stockage du matériel

 

NOVEMBRE / DECEMBRE

Novembre – décembre : clôture comptable et administrative de l’activité et justification des subventions perçues.

Statuts types d’association Ski Nautique / Wakeboard :

Voir aussi...

Ils nous font confiance et vous accompagnent :

PARTENAIRES

Prochains événements :

Salon Nautique de Paris – 5 au 12 décembre

Newsletter

S'abonner à la Newsletter Wake & Ski France

Toute l'actu, les nouveautés et les dernières infos !