Réaction de la Fédération suite à l'allocution du Premier Ministre

du 28/04 face au Parlement

Nous avons été entendus ! Le travail de la Fédération a porté ses fruits !

Le Premier Ministre dans son allocution du 28 avril 2020, devant l’Assemblée Nationale, a présenté les constats qui ont permis le diagnostic puis les orientations du plan de sortie de confinement et de reprise d’activité avec le COVID19.

Plusieurs points clefs étaient au cœur de cette allocution :

  • Vivre avec et protéger la santé des françaises et des français du COVID,
  • Ne pas prolonger un confinement qui pourrait produire des effets délétères,
  • Une reprise progressive, prudente et échelonnée de l’activité à partir du 11 mai 2020,
  • L’école,
  • Les entreprises,
  • Les commerces,
  • Les transports,
  • La vie sociale.

Pour les éléments qui concernent le Sport en général et nos Sports en particulier, force est de constater que le travail de la Fédération avec le Mouvement Sportif et la puissance publique a été productif.

La Fédération en tête de réseau n’a pas ménagée ses efforts et a été entendue.

Pour le Sport au 11 mai 2020 :

  • La pratique individuelle de plein-air (autonome non-encadrée) sera possible, en dépassant la barrière actuelle du kilomètre et en respectant la règle de distanciation sociale.
  • La pratique dans des lieux couverts, des sports collectifs et des sports de contact ne sera pas possible.
  • Les parcs et jardins si essentiels à l’équilibre de vie en ville, ne pourront ouvrir que dans les départements où le virus ne circule pas de façon active, les fameux départements verts.
  • Les plages resteront inaccessibles au public au moins jusqu’au 1er juin, par mesure de précaution.
  • Des guides de fonctionnement par secteur doivent être produits. Sur 60 secteurs identifiés, 33 sont prêts et la totalité est attendue pour le 11 mai.
  • La liberté de déplacement est rétablie avec la suppression des attestations dérogatoires. Ceux-ci seront tout de même limités à 100 km. Le déplacement au-delà des 100 km et entre départements ou entre régions seront strictement réduits aux besoins impérieux professionnels ou familiaux .
  • Les rassemblements sur la voie publique ou privés sont limités à 10 personnes.
  • L’application de ses directives sera confirmer le 7 mai 2020, si les conditions sanitaires le permettent.
  • La déclinaison du plan national se fera par périmètre et sous le pilotage de chaque autorité compétente (Ministère, Préfectures (Agence Régionales de Santé), Conseils Régionaux, Conseils départementaux, communes).
  • L’obligation pour les structures de respecter un cahier des charges.
  • La saison 2019-2020 de sport professionnel, notamment celle de football, ne pourra pas non plus reprendre.
  • Les grandes manifestations sportives, culturelles, notamment les festivals, les grands salons professionnels, tous les événements qui regroupent plus de 5 000 participants, font à ce titre l’objet d’une déclaration en préfecture et qui doivent être organisées longtemps à l’avance, ne pourront se tenir avant le mois de septembre.

Le guide de relance pour le Sport étant encore en cours d’élaboration au Ministère des Sports, la Fédération va continuer son action de tête de réseau pour défendre les intérêts de ses membres et de l’ensemble du secteur en complétant son projet de recommandations de reprise d’activité avec le Covid-19.

Demain se tiendra une réunion entre la Ministre des Sports et les représentants sportifs suite à laquelle nous vous donnerons plus de détails.