Les Ateliers de la Performance (2/3)

La Deuxième Manche : Le SLALOM

Photo de groupe, du premier rang : Perrine SONIER, Inès ANG£UENOT, Muriel FROMIAU, Léa MIERMONT, Roland JAMIN, Benjamin MOREL, Arthur AMBLARD, Marc SOURTY, Sacha DESCUNS, Alexis BARONI, Enzo VIGEZZI, Stéphane MIERMONT, Dr Pierre DUCHESNE DE LAMOTTE

Texte et photographie par Sébastien CANS, Conseiller Technique National FFSNW

“Vitesse, glisse, mise en action, dès l’accueil certains doutes sont levés, le plaisir de se retrouver dans le contexte récent c’est avant tout celui de tourner des bouées, de prendre conscience de cette opportunité d’un travail de fond en l’absence de Compétition Internationales de Référence en 2020. L’occasion est belle pour se construire une nouvelle porte, avoir le temps et le prendre c’est profiter pleinement et intégrer l’intérêt de la somme des compétences présentes pour se choisir des objectifs individuels plus élevés.

Sur la liste de départ envoyée par la FFSNW aux 18 potentiels identifiés dans la discipline, certains de nos leaders ne sont pas dans l’hexagone. Manon COSTARD, Marie-Lou MOULANIER et les 2 Frères DAILLAND continuent leur préparation et tout sera mise en œuvre afin qu’ils puissent aussi bénéficier du dispositif au plus tôt. Dans le sillage de Sacha DESCUNS, des 2 autres Opens (Alexis BARONI et Enzo VIGEZZI), Léa MIERMONT et 4 skieurs (Inès ANGUENOT, Perrine SONIER, Arthur AMBLARD et Benjamin MOREL) de la catégorie Espoirs sur les 7 invités, la dynamique est collective.

Tous les ateliers sont pilotés par un référent. Lors de la première journée du vendredi 26/06 les slalomeurs vont profiter des supers conditions de ski que propose le Ski Nautique Club de Bordeaux. Le référent Technique (Stéphane MIERMONT) est à l’écoute, disponible. Christophe DUVERGER va créer ce lien indispensable de par son expérience et celles vécues avec chaque Athlète. Le débriefe va permettre de clarifier des objectifs techniques concertés et choisis sur du moyen et long terme.

Au sol, le Responsable de Médicosport Performance (Dr Pierre DUCHESNE DE LAMOTTE) et le kiné Marc SOURTY sont aux petits soins. Dans la continuité des ateliers proposés pendant le confinement. Le staff médical diagnostique, teste, évalue individuellement avec une précaution minutieuse et pédagogique. Le message est clair, l’objectif aussi : viser sur les 12 à 14 mois à venir une préparation athlétique longitudinale. La visite du Responsable des Kinés fédéraux Philippe BERTRAND c’est une logique d’harmonisation des contenus souhaités par toute la Commission Médicale.

A partir du samedi, 3 nouveaux ateliers sont proposés aux skieurs :

  1. Olivier CONSTANS, convalescent, a été remplacé par Muriel FROMIAU pour la mise en place du système de mesure de la déviation du bateau (« End Course Tracking »). Les skieurs interrogent, le débat est riche d’enseignement. La preuve par l’image va permettre à tous de se confronter au pilotage pour comprendre les exigences règlementaires. Sébastien BAROLLO, ingénieur de métier et pilote national va jouer ce rôle de médiateur en complément de son savoir-faire sur la question d’optimisation du système de régulation de vitesse (« Zero Off »).
  2. Les skieurs sont divisés en groupe par catégorie d’âge, leur niveau d’expérience est un critère. Dans la langue de Shakespeare, standards internationaux obligent, la question du règlement pendant les épreuves est centrale afin d’améliorer leur efficacité réaction. Une impression du règlement en vigueur est distribuée à chacun et il semble que certains n’avaient pris connaissance de certaines mises à jour et de l’absence de certaines pages dans leur livre de chevet !
  3. Roland JAMIN est sollicité par tous pour l’optimisation des réglages des skis. Apprendre et comprendre toutes les mesures, les noter et, comme avec le référent technique, repartir de cet événement ponctuel avec des pistes d’essais de différents « setup » qui doivent être régulièrement concertés avec le skieur, s’il le souhaite, et le référent technique.

Depuis son lancement, la semaine passée, et dès la fin de ce deuxième épisode des « Ateliers de la Performance », le concret et l’animation donnent un sentiment d’émulation positive à tous les membres de l’Équipe d’encadrement. Disponibles, à l’écoute, dans l’intérêt individuel des skieurs, de les voir personnellement épanouis dans leur activité, la clôture s’effectue sur le message de notre motivation première : performer au plus tôt à l’international.

Passionnés ou simples observateurs, les rendez-vous est donné à tous (ORTHEZ 20-23/07) lors de la prochaine session synonyme de haut vol : le SAUT. Le weekend en suivant sera le théâtre de performances mesurées, sur ce site : la compétition.