+33 (0)6 11 39 16 49 : lundi - vendredi, 10h30 - 13h00 / 15h30 - 17h30 (17h vendredi)
ffsnw@ffsnw.fr

Atelier de la Performance Ski Nautique - Saut

Vitesse, explosivité et haut vol

Texte et photographie par Sébastien CANS, Conseiller Technique National FFSNW

“Après les Figures, le slalom et les Ateliers de la Performance pour les plus jeunes (Cadets et Juniors), la discipline saut est à l’honneur. Certains leaders de la discipline sont absents de la liste de départ. Toujours contraints par les mesures sanitaires en vigueurs, Marie-Lou MOULANIER et les Frères DAILLAND sont aux États-Unis. Lindsay BORDIER est retenu par un examen universitaire et Emma BRUNEL et Arthur AMBLARD sont convalescents.

L’effectif est rajeuni dans une tranche d’âge ou le plus jeune a tout juste 13 ans et le plus âgé est dans ses 20 ans. 12 skieurs présents (voir liste en légende photo de groupe) c’est certainement la limite du raisonnable pour évoluer dans des conditions optimums d’entraînements. Mais la discipline saut est dynamique à tous les niveaux. Sur l’eau les séances sont divisées en 2 catégories : le nécessaire travail des fondamentaux à faible vitesse sans passage sur le tremplin et la séance type de 4-5 essais sur la rampe. Du 1m50 pour les plus jeunes au 1m80 pour le plus aguerri en passant par le 165cm, la dynamique est permanente dès les premiers départs avec des cadets qui ouvrent le bal et vont pousser en suivant les plus grands à l’application et à la concentration.

Par sa prise de risque, l’adrénaline qu’elle procure, la discipline saut est avant tout une épreuve à part qui a longtemps souffert d’une mauvaise image. Associée à tort à la blessure, les mentalités évoluent. Fruit d’un long travail de fond mené depuis de nombreuses années par Christophe DUVERGER, la formation française du sauteur rassure sur l’accidentologie car elle passe avant tout par un conséquent travail technique en libre qui va représenter au moins 2/3 de l’activité. Ainsi les séances au tremplin sont mieux maîtrisées et le nombre de chutes réduites. Sauteurs, coach, parents, accompagnateurs, tous gagnent en sérénité et la perspective du challenge mesuré en compétition diminue le stress et l’incertitude de la prise de risque. L’encadrement veille au grain, tel un sauteur à la perche, la hauteur de barre est concertée et doit être respectée pour garantir la plus grande efficience.

Pour autant le risque traumatique n’est pas tabou. Le Docteur Pierre DUCHESNE DE LAMOTTE (Responsable MédicoSport Performance) sensibilise sur tout le nécessaire travail amont de préparation physique, de récupération et l’indispensable renforcement musculaire spécifique qui peine à intégrer la prise de conscience par tous. Des considérations physiques, prophylactiques en lien avec la discipline saut, les Ateliers de la Performance sont aussi l’occasion d’aborder la question du pilotage, de l’homologation et de l’entretien matériel dont le tremplin.

Le Ski Nautique Club Orthézien a mis à disposition toutes les conditions nécessaires au bon déroulement d’un stage Fédéral dans la perspective de Hautes Performances. Le bateau adéquat et, le site qui présente une alternative unique en France avec la possibilité de deux points d’ancrages différents afin que les sauteurs puissent toujours disposer de la direction du vent face à l’envol, c’est la garantie de rassembler tous les ingrédients pour voir s’envoler les sauteurs lors du weekend de compétition suivant ce rassemblement.

Rendez-vous est donné à tous lors de la semaine Fédérale à Arc-sur-Tille avec l’idée que les sauts les plus lointains seront pour tous une étape vers la saison Internationales de 2021.”

📍 Trouver un spot

📅 CALENDRIER

Prochains évènements

Prochains événements
1 – 9 août 2020 :
Championnats de France Ski Nautique


Encore plus d’infos

Encore plus d'infos sur les réseaux

Icône Facebook Icône Twitter Icône Instagram Icône Youtube

Instagram

Boutique

Newsletter