La carte passerelle sport scolaire - sport en club

Le Comité national olympique et sportif français est fortement mobilisé aux côtés de ses partenaires sur l’héritage que les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 devront laisser notamment pour les jeunes générations. Parmi ceux-ci figurent notamment le renforcement du lien entre l’Education nationale et le monde sportif associatif proposant un projet d’éducation et d’épanouissement des enfants complémentaire à celui de l’école.

Dans cet objectif, le mouvement sportif a souhaité mettre en place, à la rentrée scolaire 2019, l’expérimentation de la « Carte passerelle sport scolaire-sport en club ». Il s’agit d’un nouveau dispositif qui permet à des jeunes écoliers de CM1 et CM2, licenciés à l’USEP ou à l’UGSEL de pouvoir s’essayer à un sport de leur choix, dans un certain nombre de clubs répertoriés au préalable, dans le but ultérieur de pouvoir choisir l’un d’entre eux pour une pratique plus assidue. Il s’inscrit de fait dans le cadre des politiques publiques de prévention qui visent à promouvoir l’activité physique et sportive dès le plus jeune âge.

L’expérimentation de la « Carte passerelle » a été menée dans les 3 départements des Bouches du Rhône, de la Vienne et de l’Orne auprès d’un public de près de 30 000 élèves. Elle a donné des résultats extrêmement concluants tant en termes de mobilisation des clubs que de satisfaction des jeunes écoliers. Selon le bilan d’expérimentation conduit, 50% d’un panel de jeunes ayant testé un sport a transformé l’essai en prenant ensuite sa licence dans un club sportif. Les retours du corps enseignant sont également très bons, ce qui permet de conclure au caractère très positif de l’expérience et à l’intérêt de l’étendre, dès la rentrée 2020, à tout le territoire français.